Mme Dominique Ouattara, aux festivités des 5 ans du Fafci : « En 5 ans, 122 000 femmes ont été financées à hauteur de 15,3 milliards de FCFA sur toute l’étendue du territoire national »

Publié dans Politique
vendredi, 29 septembre 2017 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les 5 ans d’existence du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (Fafci) ont célébrés en grande pompe ce vendredi 29 septembre  à Abidjan, en présence de Mme Dominique Ouattara, première Dame de Côte d’Ivoire. Moment solennel de faire le bilan des différentes acticités menées dans le cadre de ce fonds mis en place en 2012 à l’initiative du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

« Constitué au départ d’un Fonds de démarrage d’un montant d’un milliards de FCFA, le Fafci est aujourd’hui doté d’un capital de 8,5 milliards de FCFA.

Le président Ouattara a promis de faire passer, ce fonds cette année à 10 milliards de FCFA. Après cinq ans de fonctionnement, nous avons 15 milliards 300 millions de FCFA qui ont pu être distribués grâce au ‘’revolving’’ et ont permis de financer 122 000 femmes sur toute l’étendue du territoire national. Sur le district d’Abidjan, nous enregistrons à ce jour 25 000 femmes bénéficiaires, pour un montant total de 3,7 milliards de FCFA. A l’intérieur du pays nous comptons plus de 97 000 femmes adhérentes, pour un montant total de 11 ,6miliirads de FCFA », a indiqué à l’occasion le première Dame. Elle a rendu hommage au chef de l’Etat, qui ‘’sans son soutien et sa confiance, nous ne serions pas là aujourd’hui ». « Le Président de la République a toujours cru en nous et en nos capacités pour le développement de notre beau pays. En ce jour spécial, nous voulons lui exprimer toute notre reconnaissance et le remercier du fond du cœur, pour toute l’affection dont il faut preuve à notre égard.

Sans son soutien et sa confiance, nous n’en serions pas là aujourd’hui. Et je tiens devant mes sœurs rassemblées en cette occasion, à lui dire un grand merci, au nom de toutes les femmes de Côte d’Ivoire », a relevé Mme Ouattara. Le taux de remboursement au niveau national selon elle, est de 95 %. La fausse note vient des femmes bénéficiaires d’Abidjan, où le taux de remboursement est de 90 %. D’où l’appel de la Première Dame à l’endroit de ‘’ses sœurs d’Abidjan’’ afin qu’elles fassent des efforts de  remboursement  pour que d’autres femmes bénéficient de ces prêts’’. Sur les 121940 bénéficiaires, plus de 63% sont du secteur du commerce, 22,12  % dans l’agriculture, 8,41 % dans l’artisanat, 3,92% dans la restauration, 1 ,61% dans l’élevage.

Au cours de ces cinq années à en croire Mme Yao Sylvie, directrice de Cabinet de la première Dame, les micro finances sont été débordées par les demandes des femmes. Par ailleurs, le temps de remboursement est passé d’un mois à deux mois, tout comme le verrou de la  limite du montant à octroyer  qui a été levé  afin de donner plus de marges aux bénéficiaires. Ainsi, afin de pouvoir répondre adéquatement à la forte demande nationale, deux nouvelles micro finances partenaires, en plus de l’UNACOOPEC et de la GESCI, que sont Hortensia Finances et la Compagnie Africaine de Crédit (CAC) ont été intégrées. Toutes ces micro finances travaillent en étroite coopération avec la BACI - Banque Atlantique de Côte d’Ivoire, où sont logés les 8.5 milliards qui constituent le capital du FAFCI. Par ailleurs, dans l’optique de faire un suivi quotidien de l’évolution du fonds, un système de gestion informatique qui permet de suivre au jour le jour, les nouvelles adhésions au FAFCI, sur toute l’étendue du territoire et en temps réel, a été conçu.

Pour la ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Pr Mariatou Koné, il faut rendre hommage au chef de l’Etat pour la mise en place de ce fonds. « Merci au chef de l’Etat qui a fait de la promotion et de l’autonomisation de la femmes  l’un des axes majeurs de sa politique. Le Fafci a changé profondément la vie des milliers de femmes en améliorant leurs conditions de vie. Elles sont devenues dynamiques et épanouies  grâce à ce fonds », a-t-elle indiqué en substance. Nombreuses femmes bénéficiaires sont passées à la tribune faire des témoignages  de ce que le Fonds a changé dans leur vie. Mis en place en 2012 par Décret présidentiel, le Fafci est un fonds de crédit d’intérêt réduit de 1% par mois, sans caution financière, sas frais de dossiers, sans aval. Il est accessible à toutes les femmes de Côte d’ Ivoire sans distinction.

Abou TRAORE

Lu 147 fois
Connectez-vous pour commenter

Trafic Routier

Trafic Routier : Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud.
mardi 2 mai 2017 13:54

Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud. A éviter la zone du Camp commando qui...

Sur les Réseaux Sociaux

Nous Contacter

Address: 08 BP 3809 Abidjan 08

Tel: +(225) 22 44 10 32

Fax: +(225) 22 44 10 34

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Web: http://www.lesursaut.ci