Procès Laurent Gbagbo et Blé Goudé / A la barre: Mangou charge Dogbo Blé, Kassaraté et Brindou M’Bia

Publié dans Politique
lundi, 25 septembre 2017 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Comme annoncé, Philippe Mangou était ce lundi à la barre comme témoin dans l’affaire le procureur contre Laurent Gbagbo et Blé Goudé. Interrogé sur ses rapports avec certains hauts gradés de l’armée nationale dont le général Dogbo Blé, ancien commandant militaire du Palais, l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Gabon ne s’est pas encombré du langage diplomatique pour peindre son ex-collaborateur en noir.

Le général de corps d’armée, voulant certainement régler ses comptes à son cadet, a volé sans ménagement dans ses plumes. Pour rappel, le 2 mars 2017, à la barre dans le cadre du procès des disparus du Novotel,  l’ancien commandant de la Garde républicaine l’a accusé, avec les Généraux Kassaraté et Brindou M’Bia, d’être des chefs militaires traitres. « Quand on est un chef militaire, on n’abandonne pas ses hommes au combat et c'est écrit dans les règlements militaires… », avait dit Dogbo Blé. Toute chose que le fils de pasteur n’a pas tolérée. Pour lui, l’enfant de chœur qu’était le Général Dogbo Blé à son arrivée de Saint Cyr, porté à la tête de la Garde républicaine, se croit désormais sorti de la cuisse de Jupiter.

« Il faut que je le dise tout clair et ce n’est pas parce qu’il n’est pas là que je le dis. Je le lui ai déjà dit. Dogbo, commandant militaire du Palais, s’est vu pousser des ailes au point d’arrêter des anciens car ils sortaient du Golf, leur arracher leurs portables, c’était une aberration. Il ne respecte plus personne. Mais je crois que c’est la fonction qui a fait qu’il s’est mis sur ce piédestal», a asséné l’enfant de Yopougon Kouté. L’ex-commandant supérieur de la gendarmerie, le général Kassaraté Tiapé Edouard, et l’ex- Directeur général de la Police national, le général Brindou MBia, qui l’ont précédé à la barre, n’ont pas été épargnés. « Kassaraté ét Brindou n’ont pas été francs avec nous. Non pas parce qu’ils étaient avec l’autre camp, mais ils surfaient sur un fil à la recherche d’une terre ferme pour poser les pieds. Là-dessus je ne mâche pas mes mots », a-t-il dénoncé. A croire que l’ambassadeur a beaucoup de choses à dire sur la crise postélectorale. Les prochains jours nous situeront.

Vital KOUAMÉ

Lu 117 fois
Connectez-vous pour commenter

Trafic Routier

Trafic Routier : Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud.
mardi 2 mai 2017 13:54

Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud. A éviter la zone du Camp commando qui...

Sur les Réseaux Sociaux

Nous Contacter

Address: 08 BP 3809 Abidjan 08

Tel: +(225) 22 44 10 32

Fax: +(225) 22 44 10 34

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Web: http://www.lesursaut.ci