15 ans après sa mort /Des cadres UDPCI : « L’assassinat de Guéi Robert est un crime d’Etat » .Voici ce qui reste de l’héritage du Général

Publié dans Politique
mardi, 19 septembre 2017 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci) a célébré ce mardi  19 septembre, le 15e anniversaire de  la mort de son président-fondateur, le général Robert Guei. Le secrétaire général Tchagba Laurent, le ministre Albert Flindé, le député Dély Mamadou et une centaine de militants  se sont  inclinés devant la mémoire de l’ancien président sous le coup de 13 h.

« C’est à 13 h le 19 septembre 2002 que les médias d’Etat nous ont informés de l’assassinat du général Guéi », indique Dely Mamadou. Pour lui, l’assassinat de Guéi Robert est ‘’un crime d’Etat » et invite à la réhabilitation du défunt par l’Etat de Côte d’Ivoire. Pour ce qui est de l’héritage politique, 15 ans après la mort du président-fondateur, l’Udpci tente bien que mal de tenir son rang sur la scène politique au sein de la coalition Rhdp, même si son président a été révoqué du gouvernent. « Les départs en sourdine ou avec fracas, les venues ou les «retours à la maison» sont des choses normales dans l’évolution d'un parti politique. L'Udpci ne peut pas échapper à cela ! Et c'est différent de l'héritage du général Guéi: le bon ton, le patriotisme (le vrai), l'union, la fraternité, le respect de la parole donnée, la solidarité, demeurent à I'Udpci et dans le cœur de tous les Ivoiriens, qui ne sont pas forcément militants de I'Udpci.

Cet héritage-là demeure intact et celui qui en est le garant aujourd'hui, c'est le président Mabri Toikeusse. Et c'est cela l'essentiel.  Le Président Mabri Toikeusse est en phase avec les structures et les militants du parti. Les vrais militants et non les militants saisonniers ou ceux qui n'ont de souci que de remplir leurs poches et leurs ventres. D'ailleurs, c'est cette catégorie de militants qui trouve à redire sur la gestion du président Mabri. Pour moi, sans fausse modestie, Mabri est bien l'homme de la situation. Et les judas, quoiqu'ils fassent pour casser de l'Udpci, n'atteindront jamais leur objectif. Car I'Udpci avance… », analyse  Denis Zodo, un cadre de l’Udpci pour résumer la vie du parti  arc-en-ciel qui revendique un groupe parlementaire au sein de l’Assemblé nationale. Comme hier, de nombreux militants se souviennent de la dernière sortie de presse du général Guéi le 13 septembre 2002 quelques jours avant son assassinat. « Chaque Ivoirien a quotidiennement sa part du sourire moqueur des Refondateurs, et surtout, sa dose de farine
Dans les journaux, on lit tous les jours: -"Gbagbo a roulé Guéi dans la farine,"-"Gbagbo a roulé Ado dans la farine,"-"Gbagbo a roulé Bédié dans la farine." Quel est donc ce chef d'Etat, qui se transforme en boulanger, pour pétrir toujours la farine? Et pour rouler tout le monde dans cette farine, le pain se fait avec de la levure, sachons-le. 


Et ce que le Fpi ne doit pas oublier, c'est qu'un jour, cette même farine sans "levure sociale" va lui boucher les narines et la gorge, parce qu'elle sera pétrie par le peuple qui sait ce que Gbagbo ne sait pas.
Le peuple n'est pas dupe. Les Ivoiriens sont écrasés par le poids de l'insécurité et de la pauvreté. Choses que le Fpi combattait hier dans les rues. Chaque jour que Dieu fait, il y a un coup d'Etat en préparation. Le pouvoir Fpi arrête des citoyens, les emprisonne, les torture sans l'ombre d'une preuve et sans égard pour le respect de leurs droits fondamentaux. C'est à croire que les Refondateurs sont atteints de "Complotite aigüe". Et pourtant, ce sont eux-mêmes qui nous parlaient, hier, des droits de l'Homme. Où sont aujourd'hui, ces nombreuses Ong qui défendaient, hier, les droits de l'Homme ivoirien? Où sont-ils aujourd'hui ces "Zorro", braves défenseurs de la veuve et de l'orphelin? Sur le plan sécurité: c'est la peur généralisée. Aujourd'hui, ils inventent des scénarios de tueries et tuent réellement pour créer veuves et orphelins à défendre, et que nous défendrons. Dès qu'un Ivoirien n'est pas d'accord avec une certaine façon de voir les choses, il est curieusement agressé quelques heures ou jours plus tard », avait indiqué le Général Guéi face à la presse le vendredi 13 septembre 2002 à Abidjan. Un discours qui aurait scellé sa mort.

Poursuivis pour assassinat et complicité d’assassinat du général Robert Guéï, de son épouse et de sa garde rapprochée, 17 des 19 prévenus ont cité le colonel Brunot Dogbo Blé, ex-commandant de la Garde républicaine et le capitaine Anselme Séka Yapo, ancien aide de camp de Simone Gbagbo, comme étant les ‘'principaux'' instigateurs des meurtres de Robert Guéï et autres. Le verdict du procès de l'assassinat du général Robert Guéi est tombé le jeudi 18 février 2016. L'ex-général Brunot Dogbo Blé et l'ex-commandant Anselme Séka Yapo ont été condamnés à la prison à vie. Le second est reconnu coupable du meurtre du général Robert Gueï, le premier de complicité de meurtre. Les deux principaux prévenus du procès ont été condamnés le jeudi 18 février à la même peine de prison à vie, tout comme le sergent-chef Daléba Séry. Ils sont également condamnés à payer 500 millions de Francs Cfa de dommages et intérêts à la famille de l’ancien président ivoirien. Du côté de sa famille politique on revendique une ‘’réhabilitation’’ de la part des  premières autorités du pays. Ce qui lui donnera le statut à part entière d’ancien chef de l’Etat et de faire bénéficier à ses ayants droit les avantages liés à ce statut.

ABOU TRAORE

Lu 148 fois
Connectez-vous pour commenter

Trafic Routier

Trafic Routier : Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud.
mardi 2 mai 2017 13:54

Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud. A éviter la zone du Camp commando qui...

Sur les Réseaux Sociaux

Nous Contacter

Address: 08 BP 3809 Abidjan 08

Tel: +(225) 22 44 10 32

Fax: +(225) 22 44 10 34

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Web: http://www.lesursaut.ci