Entretien : Ahmed Souaney, premier businessman ivoirien dans le cinéma indou

Écrit par 
Publié dans Culture
vendredi, 24 février 2017 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Premier acteur ivoirien à avoir joué à Nollywood en 2008, les portes de Bollywood se sont ouvertes à Ahmed Souaney, premier acteur ivoirien à avoir intégré l'industrie du cinéma de l’Inde. De retour de Dubaï sur le tournage de ‘’In the Midest of a Dream’’,

une série de 26 épisodes à paraître sur la RTI

, l’acteur parle de Nollywood, Bollywood et dénonce … Babiwood.

Premier acteur ivoirien à avoir joué à Nollywood en 2008, les portes de Bollywood s'ouvre à toi car tu reviens de Dubaï où tu étais sur le tournage de ‘’In the Midest of a Dream’’, une série de 26 épisodes qui sera diffusée sur la RTI. Le réveil d'Ahmed Souaney semble aujourd’hui avoir véritablement sonné ?

On parle de réveil pour qui dormait, ce n'était pas mon cas. Etre absent de l'écran n'est pas synonyme d'inaction. Le cinéma c'est trois paliers : travail en amont, en aval et entre les deux, il y a les tournages. J'ai participé à plusieurs ateliers de formation à des festivals, j'ai aussi participé aux ateliers d'élaboration des textes  en vue de l'amélioration des conditions d'exercice de notre métier en Côte d'Ivoire (loi du cinéma, barème de rémunération, modalités de classement des salles de cinéma, billetterie, etc...) En un mot, je travaillais pour le cinéma même hors de l'écran.

Quel rôle d'acteur joue Ahmed Souaney dans cette série, parle nous-en ?

Je ne peux entrer dans le détail du rôle pour respecter les clauses de confidentialités du contrat. Juste vous dire que je suis un businessman ivoirien qui va nouer un partenariat avec des opérateurs économique indien.

Quelle est la place du cinéma ivoirien dit Babiwood auprès des productions de Nollywood et Babiwood ?

D'abord je voudrais dire que personnellement je n’apprécie pas le terme Babiwood parce que je ne le trouve pas original. Il faut trouver un nom qui ne soit pas du "copier-coller" pour désigner la production cinématographique ivoirienne.

Maintenant quant à la place de notre production à Nollywood, elle est infime il faut avoir le courage de le dire. Au début, lorsque nous avons été joué dans ‘’Stone Face’’, il y a eu des films faits en Côte d’Ivoire avec des acteurs nigérians et ivoiriens mais, cela a été un feu de paille parce que des personnes de mauvaise foi ont détruit cette belle aventure qui promettait.

Quant à Bollywood, c'est la première coproduction [In the Midest of a Dream]. Vu que cela est fait avec la RTI, je crois qu'il y aura beaucoup de sérieux et la suite sera  du gagnant-gagnant durable pour toutes les parties. Je l'espère vivement.

Avant Dubaï, tu étais en Suisse où il y a eu la première mondiale du film sorti en 2015 ‘’Heuchelei, quand l'enfer vient à moi’’ dans lequel tu joues. Quel a été le déroulé de ce séjour ? 

La structure productrice du film ‘’Label Excel Suisse’’ a fait les choses en grand. J'ai été bien accueilli et bien installé (hôtel 4 étoiles). Séance de travail et visite touristique, projection du film dans un château.

Pourquoi le choix de la Suisse pour cette première mondiale ?

Le choix est celui du producteur, je ne saurais donc répondre avec exactitude à sa place. Une chose est sûre c'est une structure qui est installé à Abidjan et en Suisse.

En allant d'Abidjan, quel était l'objectif à atteindre ? Mission réussie?

L'objectif était évidemment d'être présent en tant qu'acteur principal du film à la sortie mondiale. Mais, également, participer à des séances de travail en vue de la promotion du film. On peut dire que tout s'est bien passé.

Koné SAYDOO

  1. : Ahmed Souaney 
Lu 425 fois
Connectez-vous pour commenter

Trafic Routier

Trafic Routier : Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud.
mardi 2 mai 2017 13:54

Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud. A éviter la zone du Camp commando qui...

Sur les Réseaux Sociaux

Nous Contacter

Address: 08 BP 3809 Abidjan 08

Tel: +(225) 22 44 10 32

Fax: +(225) 22 44 10 34

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Web: http://www.lesursaut.ci