Festival des danses et traditions de Koun-Fao : ‘’l'adjémélé’’ de Dodo-Assué et le tam-tam parleur de Koria’’ ont séduit le public

Publié dans Culture
vendredi, 15 septembre 2017 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Et de trois pour le Festival des danses et traditions des peuples Agni Bona et Brong de Koun-Fao ! La troisième édition de cette foire s’est tenue du 25 au 27 août à Koun-Abronso.

 Les initiateurs du Festival des danses et traditions des peuples Bona et Brong ont remis le couvert. Ils ont organisé la troisième édition de cette fête du 25 au 27 août 2017 à Koun-Abronso, dans le département de Koun-Fao. La particularité de celle-ci, elle s’est ouverte à d’autres peuples singulièrement aux Lobis. Au programme de cette grand-messe de la culture, qui a réuni de nombreux villages contrairement aux deux précédentes des jeux et danses traditionnels, des chants et une exposition d’objets d’art et de costumes traditionnels du terroir.

 Initié par l’association Jeunesse unie pour la valorisation et la sauvegarde des danses et traditions des peuples Bona et Brong, ce festival vise à pérenniser le patrimoine culturel de ces deux peuples de l’est du pays. A perpétuer certaines pratiques notamment les jeux et les danses au clair de lune - instructifs et facteurs d’union- aujourd’hui absorbés par le modernisme. « Voyant partir petit à petit notre identité culturelle, nous avons décidé de mettre en place ce projet afin d’empêcher la disparition définitive de nos us et coutumes, car un peuple sans identité est un peuple sans repère condamné à une mort certaine », a indiqué la présidente, Blandine Yao.

 Aussi, a-t-elle ajouté, ‘’il s’agit de développer le tourisme afin que cette localité soit un carrefour de rencontres entre les Bona et les autres peuples’’. Au nombre des danses : l’adjémélé de Dodo-Assué, la danse sacrée du tam-tam parleur de Koria (un village brong), l’attobo, l’abondan etc. et une danse des allogènes Lobis de Tankessé. Les organisateurs sollicitent le soutien des cadres de la région pour pouvoir inviter plus de groupes de danse et porter haut le drapeau de la sauvegarde du riche patrimoine culturel des Agni Bona. « Nous remercions les chefs coutumiers, les autorités, tous les villages qui ont participé à cette festivité. Nous attendons l’implication de tous les fils du département et surtout l’aide de nos cadres », a plaidé la présidente.

 Cette édition, comme les deux premières, a bénéficié de l’appui inestimable d’une société de limonaderies et de brasseries de la place dont elle remercie les responsables. Cette édition a vu la pose de la première pierre de la mosquée de Koun-Abronso par l’imam Cissé Djiguiba, recteur de la grande mosquée du Plateau.

Koun-Fao, chef-lieu des Agni Bona, est situé dans la région du Gontougo, ses peuples partagent les mêmes traditions que les Brong voisins.

 

Vital KOUAMÉ

 

 

Lu 125 fois
Connectez-vous pour commenter

Trafic Routier

Trafic Routier : Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud.
mardi 2 mai 2017 13:54

Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud. A éviter la zone du Camp commando qui...

Sur les Réseaux Sociaux

Nous Contacter

Address: 08 BP 3809 Abidjan 08

Tel: +(225) 22 44 10 32

Fax: +(225) 22 44 10 34

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Web: http://www.lesursaut.ci